Isère : 5 policiers en garde à vue après avoir abattu un homme

le
2
Les policiers sont en garde à vue. Image d'illustration.
Les policiers sont en garde à vue. Image d'illustration.

Alors que la gronde des policiers tend à marquer le pas, c'est un fait divers qui pourrait bien faire du bruit dans le contexte actuel. Un forcené de 52 ans a été abattu par les forces de l'ordre à Échirolles, en Isère, vendredi soir. Cinq policiers ont été placés en garde à vue, a-t-on appris samedi auprès du parquet. L'information avait été dévoilée par le Dauphiné libéré.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme, « excité », semble-t-il, sous l'effet de l'alcool, aurait menacé les policiers avec une machette, puis avec une « arme sortie de derrière son dos ». C'est un différend entre voisins qui aurait provoqué l'intervention des forces de l'ordre. À l'arrivée des policiers, le forcené « après avoir posé sa machette, aurait sorti une arme de derrière son dos », a expliqué le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. « Les cinq policiers en colonnes derrière deux boucliers balistiques ont alors fait feu avec un fusil d'assaut HK G36 et au moins un pistolet automatique, dont chacun était équipé », a-t-il ajouté. L'homme « a reçu plusieurs projectiles dans le thorax et dans la tête » et une autopsie a été ordonnée « pour déterminer la trajectoire » des balles. Les cinq policiers ont été placés en garde à vue dans la soirée dans le cadre de l'enquête, a ajouté le procureur qui a saisi dans la nuit l'IGPN (Inspection...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a un mois

    20 ans en vue pour les 5 policiers.....

  • M8252219 il y a un mois

    La justice et la magistrature auraient elles préférées faire l'éloge et décorer des policiers morts ??????