iRobot, de l'aspirateur au robot médicalisé

le
0
Colin Angle, cofondateur et PDG du groupe américain, imagine une maison où de plus en plus de tâches seront automatisées.

Après les aspirateurs robots, iRobot invente le «robot nurse». L'américain, précurseur dans le domaine des robots nettoyants, s'attaque à un marché très convoité: celui de la santé et plus particulièrement, de l'aide au maintien à domicile.

Pour Colin Angle, PDG et cofondateur d'iRobot, il s'agit de proposer «une famille de produits, qui ne soit pas uniquement dédiée à l'entretien de la maison, mais aussi à apporter des services, comme le ferait une infirmière, afin d'aider les personnes âgées à rester indépendantes plus longtemps». Son dernier-né a été lancé en mars. Baptisé RP/Vita, il a déjà été mis en place dans vingt-quatre hôpitaux aux États-Unis et au Mexique, mais pas encore en Europe.

Cette étrange tour mobile, aux allures de pièce géante d'échiquier, est surmontée d'un écran. Elle a été conçue pour «permettre à un méde...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant