Irlande : Sexton " terriblement déçu " par ses anciens coéquipiers

le
1

Ancien joueur du Racing, Jonathan Sexton n'a pas du tout apprécié l'attitude de ses anciens coéquipiers pendant la rencontre perdue par l'Irlande en France (9-10). Le journal The Telegraph dénonce aussi le comportement des Bleus, qui auraient visé Sexton de manière volontaire à cause de ses problèmes physiques.

Après la défaite de l'Irlande contre la France samedi (9-10), Jonathan Sexton a vidé son sac après le match. A cette occasion, il ne s'est pas forcément montré très tendre avec ses anciens coéquipiers du Racing comme le rapporte Midi Olympique ce lundi : « J’ai été déçu du comportement de certains membres du club à mon égard. Ils ont parlé en mal de moi dans la presse. Je ne comprends pas ce genre d’agissements. Personnellement, je n’ai jamais parlé des méthodes d’entraînement du Racing dans les journaux... (il coupe). Une équipe gagne et perd ensemble. Rien ne doit jamais briser son équilibre. J’ai été déçu. Terriblement déçu. On m’a fait passer pour quelqu’un que je n’étais pas (un de ses coéquipiers l’avait comparé à Zlatan Ibrahimovic). Je n’ai jamais triché avec le Racing. Et par respect pour ce club que j’aime, je fermerai toujours ma gueule. »

Une tactique pour blesser Sexton ?

Après la rencontre, le numéro dix n'est pas le seul à avoir critiqué l'attitude des joueurs français. Les journalistes de The Telegraph ont tenu à mettre en avant, selon eux, la tactique « honteuse » du XV de France, qui visait à faire sortir Jonathan Sexton sur blessure. « Au cours des quatre dernières rencontres contre la France, le demi d’ouverture irlandais a été forcé à quitter le terrain sur blessure. Il n'y a pas de coïncidence. »

Le quotidien britannique pointe du doigt le deuxième ligne Yoann Maestri. « Ce qui est vraiment désagréable, c’est la manière dont la France a cherché à blesser Sexton. Yoann Maestri devrait être suspendu pour le reste du Tournoi, pas pour la sévérité de son plaquage sur Sexton samedi, mais dans son exécution cynique bien après avoir passé la balle à l'attention de l'arbitre le dos tourné ailleurs. » Ces pratiques seraient selon eux dangereuses pour l’intégrité physique du joueur. « Étant donné que Sexton a une longue histoire de commotions cérébrales, les méthodes de la France ne sont pas seulement risquées pour sa carrière, mais pour son état de santé à long terme. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9563923 il y a 11 mois

    Il doit arrêter si le rugby est dangereux...