Irlande : Sexton, cible n°1 des Bleus ?

le , mis à jour à 18:55
0
Irlande : Sexton, cible n°1 des Bleus ?
Irlande : Sexton, cible n°1 des Bleus ?

On le sait, quand le demi d'ouverture Jonathan Sexton va, tout va pour le XV du Trèfle. Arriver à le faire déjouer sera une des missions principales pour les Bleus dimanche s'ils veulent l'emporter.

Jonathan Sexton fait partie des meilleurs ouvreurs de la planète. Jeu au pied, réussite dans l’exercice des tirs au but, bon dans l’animation, rugueux défenseur… le demi d’ouverture irlandais affiche un profil très complet. « Il dispose d’une grande classe internationale, même s’il a connu deux saisons un peu compliquées en France, commente Alexandre Dumoulin. Mais notre boulot, dimanche, sera de le faire déjouer ». En effet, le numéro 10 irlandais, qui sort de deux saisons au Racing et qui va rentrer au pays après la Coupe du monde, affiche aussi quelques faiblesses. Et qui mieux que ses anciens partenaires du Racing 92 pour les évoquer ? « Je sais qu'il est lent dans ses dégagements, explique Eddy Ben Arous, le pilier tricolore. Je vais essayer de monter un maximum sur lui, le chasser le plus souvent possible. » Viser la zone de l’ouvreur est également important pour Alexandre Dumoulin : « Si un numéro 10 est obligé de beaucoup plaquer, il sera fatigué et donc un peu moins lucide. » Ce qui influerait sur ses prises de décision pendant la rencontre, l’amenant à commettre plus d’approximations.

Seule l’ombre de Sexton a plané sur le Top 14

Attention ! Pour ceux qui l’auraient vu dans le Championnat de France, le Sexton version irlandaise n’est pas le même. Avec seulement onze matchs de Top 14 disputés l’année dernière, le demi d’ouverture n’a pas été épargné par les blessures. Et le peu qu’il ait joué sous la tunique des Ciel et Blanc n’a pas été flamboyant : « Il est vrai qu’il y a deux Jonathan Sexton. Au Racing 92, il a eu un peu de mal, je ne sais pas si c’est le fait de jouer en France », confirme son ex-partenaire Eddy Ben Arous. Toutefois, ses performances une fois le maillot vert sur les épaules ont toujours été remarquables. Comme transcendé lorsqu’il joue en sélection. Et sans aucun doute, Jonathan Sexton aura à cœur de se montrer sous son meilleur jour dimanche. Pour l’en empêcher, Alexandre Dumoulin révèle une petite tactique : « Il est très focalisé sur la règle. Tout ce qui peut l’embêter, comme un petit tirage de maillot, peut aider à le faire sortir du match ». Un comportement sanctionnable, que Sexton se ferait un plaisir de sanctionner par un coup de pied primé. Son ancien coéquipier relativise tout de même : « Le viser peut être une solution mais pas la seule pour battre cette équipe d'Irlande ».

Polémique autour d’une comparaison Ibrahimovic - Sexton

Une source proche du vestiaire du Racing 92 aurait déclaré à Midi Olympique que son ancien demi d’ouverture Jonathan Sexton était comparable à Zlatan Ibrahimovic, à cause de son attitude de « diva ». Son ancien entraîneur a quant à lui déclaré au journal : « Jonathan a l’habitude d’employer un langage très cru quand il réagit à chaud. Parfois, c’était à la limite de l’insulte. A certains moments il était vraiment incontrôlable ». Une polémique qui ne manque pas d’être reprise outre-Manche.

Alexis KUNZ

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant