Irlande : Paris veut la hausse de l'IS

le
0
Le plan de sauvetage devrait être dévoilé à la fin de la semaine prochaine.

Alors que les négociations se poursuivent à Dublin, sur le plan de sauvetage financier, la France insiste pour demander une hausse de l'impôt sur les sociétés en Irlande, l'un des plus compétitifs d'Europe, à 12,5 % en moyenne, contre 33 % en France.

Paris dénonce le «dumping fiscal» irlandais depuis des années. Les autorités françaises comptent sur le plan de sauvetage de l'Union européenne et du FMI pour mettre fin à cet avantage fiscal, qui a fait de l'Irlande une plate-forme privilégiée pour les investissements américains en Europe. «Plusieurs États européens, dont la France, ont fait remarquer que s'il fallait demander à l'État irlandais d'accroître ses recettes fiscales, le taux de l'impôt sur les sociétés laisse des marges de progression », indique-t-on dans l'entourage de la ministre de l'Économie, Christine Lagarde.

«Dans les conditions d'activation (du mécanisme de soutien européen), il n'y a pas de demande fiscale», a précisé le préside

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant