Irlande du Nord : l'IRA est-elle de retour ?

le
0
Certaines structures de l'IRA des années 1990 existent toujours, a indiqué le numéro un de la police nord-irlandaise.
Certaines structures de l'IRA des années 1990 existent toujours, a indiqué le numéro un de la police nord-irlandaise.

Qui a assassiné Kevin McGuigan, ancien combattant de l'IRA (Irish Republican Army), à Belfast mi-août ? Selon Georges Hamilton, chef de la police en Irlande du Nord, il s'agirait vraisemblablement « de membres de l'IRA ». « Certaines structures de l'IRA des années 1990 existent toujours », a-t-il indiqué. Une déclaration qui a provoqué une crise politique : la coalition gouvernementale de la province semi-autonome du Royaume-Uni est menacée et le Premier ministre Peter Robinson, incapable de trouver une solution, a démissionné jeudi.

La reconnaissance du retour de l'organisation terroriste rompt radicalement avec la version officielle selon laquelle ses membres ont déposé les armes et démantelé la structure militaire en 2005. Le désarmement de l'IRA et des autres groupes paramilitaires était l'une des clauses principales de l'accord du Vendredi saint qui a mis fin à trente années de guerre civile en 1998.

Les « jumeaux terroristes »

Le 12 août dernier, dans l'enclave catholique de Short Strand, à l'est de Belfast, deux hommes cagoulés ont tué Kevin McGuigan. Pourquoi l'IRA aurait tué l'un de ses anciens combattants ? D'après les premiers éléments de l'enquête, le mode opératoire rappelle les assassinats « punitifs » que l'IRA a commis dans les années 1990 contre ceux qui les trahissaient.

La vendetta aurait pour origine un autre assassinat datant de mai dernier : celui de Gerard Davison, lui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant