Irlande : budget d'austérité voté sous tension

le
0
Le gouvernement demande aux députés 6 milliards d'euros d'économies. La colère des Irlandais monte.

Classé par le Financial Times comme le plus mauvais ministre des Finances d'Europe, Brian Lenihan a présenté, mardi, devant le Parlement irlandais - le Dail - le budget le plus strict de l'histoire de l'île, imposé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) en échange d'un prêt de 85 milliards d'euros.

Soumis à un vote des députés en trois étapes, le budget 2011 prévoit 6 milliards d'euros d'économies (4 % du PIB), dont 4 milliards de coupes dans les dépenses publiques et 2 milliards d'euros d'impôts. Le sacrifice budgétaire est à la hauteur de celui imposé à la Grèce. Il vise à ramener le déficit public de 32 % du PIB aujourd'hui à 11,6 % en 2011, et 3 % du PIB en 2014.

L'impopularité du gouvernement de Brian Cowen, soumis à une forte pression de la rue et des médias, rend l'issue du vote incertaine, ce qui ne manque pas d'inquiéter les marchés obligataires. Les investisseurs craignent un blocage irlandais avec des répercus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant