Iridium confie 81 satellites à Thales Alenia Space

le
0
INFO LE FIGARO - Le financement a été bouclé lundi. Le groupe franco-italien décroche un contrat géant.

Iridium Next, c'est bouclé. Le spécialiste américain de téléphonie mobile par satellites destinée à l'industrie, aux agences gouvernementales, aux armées ou encore aux services publics, a réuni les 2,2 milliards de dollars, soit 1,7 milliard d'euros, nécessaires pour financer sa nouvelle constellation composée de 72 satellites, baptisée Iridium Next ainsi que les 9 satellites de remplacement au sol.

Le «closing» de l'opération intervient quatre mois après la signature d'un accord préliminaire avec Thales Alenia Space (TAS). La filiale de l'électronicien de défense Thales (67 %) et de l'italien Finmeccanica (33 %) avait remporté l'appel d'offres face à l'américain Lockheed Martin à l'issue de deux ans de compétition. Avec ce contrat historique bouclé, TAS s'impose, face aux Américains, comme le leader mondial des constellations de télécoms avec 137 satellites à livrer d'ici à 2017.

Iridium a bénéficié de l'accompagnement de la Coface qui a apporté s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant