Iran-Un proche d'Ahmadinejad condamné à cinq ans de prison

le
0

DUBAI, 22 janvier (Reuters) - L'ancien premier vice-président iranien sous la présidence de Mahmoud Ahmadinejad, Mohammad Reza Rahimi, a été condamné à cinq ans de prison pour corruption, rapportent les agences de presse iraniennes. Rahimi, qui avait été nommé en 2009, avait été inculpé en mars 2014 pour son implication présumée dans plusieurs affaires de blanchiment d'argent et de détournements de fonds, renforçant les soupçons de corruption généralisée qui planent sur les huit ans de mandat d'Ahmadinejad. Il a été condamné mercredi à cinq ans et 91 jours de prison, ainsi qu'à une amende de 38,5 milliards de rials (environ 1,1 million d'euros), rapporte l'agence Irna. L'agence ne précise pas les motifs du verdict, tout en ajoutant qu'un autre tribunal l'a condamné à quinze ans de prison. En mars dernier, un homme a été exécuté pour son implication dans un gigantesque système de détournement de fonds et blanchiment d'argent entretenu au sein d'entreprises d'Etat et de banques privées par des personnes proches du pouvoir entre 2007 et 2010. Trois autres individus ont été condamnés à mort dans cette affaire. (Michelle Moghtader; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant