Iran-Un conservateur élu à la tête de l'Assemblée des experts

le
0
    DUBAI, 24 mai (Reuters) - Un dignitaire religieux connu pour 
ses positions anti-occidentales a été élu mardi à la tête de la 
nouvelle Assemblée des experts iranienne, un choix qui illustre 
le poids toujours important des conservateurs au sein de cette 
institution qui désigne et peut révoquer le guide de la 
Révolution.  
    Ahmad Jannati, 90 ans, est un critique affiché du président 
Hassan Rohani et de la politique visant à mettre un terme à 
l'isolement international de l'Iran et à normaliser les 
relations avec l'Occident.  
    L'Assemblée des experts, qui compte 88 membres, 
principalement des religieux âgés, devrait être appelée à 
choisir le successeur du guide de la Révolution, l'ayatollah Ali 
Khamenei, qui, à 77 ans, passe pour être de santé fragile. 
    Le guide détient en théorie des pouvoirs bien supérieurs à 
ceux du président élu puisqu'il peut remettre en cause des 
décisions de celui-ci en matière de politique étrangère, qu'il 
est commandant en chef des forces armées et qu'il nomme les 
dirigeants de l'appareil judiciaire, des médias publics et de 
plusieurs grands conglomérats. 
    Dans une lettre à l'Assemblée des experts rendue publique 
par plusieurs médias officiels, Ali Khamenei a demandé à ses 
nouveaux membres de "préserver l'identité islamique et 
révolutionnaire" de l'Iran et de prêter attention à "la piété 
personnelle et politique" du prochain guide.  
    L'élection de Jannati, par 51 voix selon la presse, est 
surprenante car les élections de février avaient été marquées 
par la défaite de nombreux candidats de l'aile la plus dure.  
    Ahmad Jannati lui-même s'était classé au seizième et dernier 
rang des membres de l'Assemblée élus à Téhéran.   
    Hassan Rohani et son principal allié, Akbar Hachemi 
Rafsanjani, siègent eux aussi dans l'Assemblée des experts.  
     
 
 (Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant