Iran-Un conservateur dénonce une aide occidentale aux réformistes

le
0
    DUBAI, 28 février (Reuters) - Le chef du système judiciaire 
iranien a accusé dimanche les réformistes d'avoir oeuvré avec 
les puissances occidentales pour empêcher les conservateurs 
d'obtenir des sièges à l'Assemblée des experts lors des 
élections qui ont eu lieu en Iran vendredi. 
    L'ayatollah Sadegh Amoli Larijani, nommé en 2009 à la tête 
de la justice iranienne, a estimé que les réformistes s'étaient 
entendus "avec des officines médiatiques américaines et 
anglaises" pour empêcher certains candidats d'accéder à cette 
instance religieuse de 88 membres chargée de désigner le guide 
suprême de la révolution islamique. 
    Le camp réformiste, incarné par le président Hassan Rohani, 
semble promis à une victoire politique sans appel si l'on en 
croit les premiers résultats officiels. (ID:nL8N1670E2]) 
    Rohani et l'ancien président Akbar Hashemi Rafsandjani, 
autre réformateur de longue date, sont en tête du scrutin pour 
cette assemblée stratégique dont la couleur politique influera 
son l'orientation diplomatique du pays. 
    "Est-ce que ce type de coordination avec des étrangers afin 
d'écarter ces personnalités de l'Assemblée des experts est dans 
l'intérêt du régime ?" s'interroge Larijani dans un communiqué. 
    L'ayatollah Ali Khamenei, actuel guide de la révolution, 
s'est contenté pour sa part de saluer la forte participation des 
électeurs aux deux scrutins organisés vendredi. 
    "Je salue la sagesse et la détermination de la nation 
iranienne et j'espère que le nouveau parlement agira avec 
responsabilité à l'égard du peuple et de Dieu", a dit le 
dirigeant dans un communiqué. 
    Khamenei n'a pas commenté directement les premiers résultats 
de ces élections qui doivent également désigner les 290 membres 
du parlement. 
     
     
      
     
 
 (Babak Deghanpisheh; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant