Iran-Un accord "pas forcément très loin", dit Hollande

le
0

BRUXELLES, 13 juillet (Reuters) - L'Iran et les puissances qui tentent de trouver un compromis définitif sur le programme nucléaire de la République islamique ne sont "pas forcément très loin" d'un accord, a déclaré lundi François Hollande. "Les négociations se sont accélérées, je ne peux pas préjuger de la conclusion mais nous ne sommes pas forcement tres loin", a dit François Hollande lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet de la zone euro sur la Grèce. "Ne pas être très loin ne veut pas dire qu'on est arrivé et ç'aurait pu se produire justement avec la Grèce, on n'était pas très loin pendant toute une partie de l'année", a-t-il toutefois souligné. Alors qu'un compromis semblait proche avec Athènes il y a encore deux semaines, l'arrêt soudain des négociations et la tenue d'un référendum avaient conduit certains pays à demander la sortie de la Grèce de la zone euro, définitivement ou à titre provisoire, avant qu'un accord soit finalement trouvé lundi. Les négociations sur le nucléaire iranien se poursuivent à Vienne (Autriche) avec une date butoir fixée à lundi, les parties n'ayant pas réussi à sceller un accord au 30 juin comme prévu initialement. (Julien Ponthus, Gregory Blachier, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant