Iran-Un accord d'ici le 30 juin est peu probable-diplomate

le , mis à jour à 00:07
0

(actualisé avec citations) WASHINGTON, 26 mai (Reuters) - Il est peu probable qu'un accord sur le programme nucléaire iranien soit signé d'ici le 30 juin parce que de nombreux détails techniques restent à régler, a déclaré mardi l'ambassadeur français aux Etats-Unis, Gérard Araud, qui s'exprimait devant le club de réflexion Atlantic Council, à Washington. Les six grandes puissances (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité plus l'Allemagne) et l'Iran ont jusqu'à la date butoir du 30 juin pour trouver un accord définitif réglant la crise du nucléaire iranien, dans la foulée de l'accord-cadre trouvé le 2 avril à Lausanne. "Il est très probable qu'il n'y ait pas d'accord d'ici fin juin, voire même après", a déclaré Gérard Araud. Des annexes techniques, explicitant les détails d'un accord, pourraient devoir être finalisées après la conclusion d'un tel accord fin juin ou début juillet. L'ambassadeur d'Allemagne aux Etats-Unis, Peter Wittig, a de son côté estimé que l'assouplissement des sanctions visant l'Iran, en cas d'accord définitif sur le programme nucléaire de Téhéran, n'interviendrait pas avant la fin de l'année dans le meilleur des cas. (Arshad Mohammed; Eric Faye pour et Nicolas Delame le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant