Iran: troublants aveux télévisés de Sakineh

le
0
Condamnée à la lapidation dans une affaire de meurtre, cette mère de famille soutenue par la communauté internationale est apparue dans un documentaire sur la télévision publique. Elle y donne une version des faits calquée sur celle des autorités iraniennes.

Alors que la rumeur la disait, à tort, libre il y a deux jours, l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani, condamnée à mort par lapidation, est apparue vendredi dans une émission cumulant les charges contre elle. Face à l'émoi international suscité par l'histoire de cette mère de famille de 43 ans, jugée pour une affaire mêlant le meurtre de son mari à des adultères, Téhéran a riposté avec la diffusion d'Iran Today sur la chaîne iranienne en anglais Press-TV.

L'émission, qui comporte des interviews de Sakineh, de son fils Sajjad et de son dernier avocat Houtan Kian, tous trois actuellement détenus, n'apporte aucune information nouvelle sur cette affaire. Elle accuse en revanche longuement l'activiste iranienne Mina Ahadi, porte-parole du Comité international contre la lapidation basé à Berlin, d'avoir instrumentalisé cette affaire avec l'aide des médias occidentaux afin de nuire à la République islamique.

» Vidéo amateur montrant des extraits de l'émission :

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant