Iran : Rohani, un religieux modéré partisan d'une détente avec l'Occident

le
0
PORTRAIT - Le nouveau président iranien, Hassan Rohani, est un pur produit de la révolution de 1979. À 64 ans, il souhaite apaiser les relations de son pays avec le monde extérieur afin de lui donner «une nouvelle voie».

De notre envoyé spécial à Téhéran

À 64 ans, Hassan Rohani, qui vient d'être élu président de la république d'Iran, est un religieux modéré, issu du sérail de la révolution islamique, mais partisan d'une détente avec l'Occident.

Cet ancien négociateur de l'épineux dossier du nucléaire (entre 2003 et 2005) prône une politique de souplesse pour régler le différend qui oppose son pays à la communauté internationale. Alors qu'il dirigeait les discussions face aux Occidentaux, l'Iran avait accepté la suspension de son programme d'enrichissement d'uranium. «C'est Rohani qui fin 2003 annonça à demi-mots que l'Iran avait arrêté son programme nucléaire clandestin à certains représentants occidentaux à Téhéran», se souvient un dip...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant