Iran : Rohani se dit prêt à des négociations sur le nucléaire

le
0
Iran : Rohani se dit prêt à des négociations sur le nucléaire
Iran : Rohani se dit prêt à des négociations sur le nucléaire

Le président de l'Iran a changé, mais pas la rhétorique. Lors de sa première conférence de presse depuis sa prise de fonctions samedi, Hassan Rohani a critiqué mardi le durcissement des sanctions américaines qui visent la République islamique d'Iran. Se disant prêt à des négociations «sans perte de temps» avec les grandes puissances pour résoudre la crise du nucléaire, le successeur de Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que les Etats-Unis comprenaient mal son pays.

Le président iranien fait référence à une loi récemment votée à Washington qui vise à empêcher toutes les exportations pétrolières de l'Iran. Les nouvelles sanctions occidentales imposées depuis début 2012 ont réduit de moitié les exportations pétrolières de l'Iran, faisant passer les revenus pétroliers de 100 milliards de dollars à moins de 50 milliards. Des sénateurs américains ont par ailleurs appelé à un durcissement des sanctions.

Hassan Rohani voit dans la position de Washington la main d'Israël. «Malheureusement aux Etats-Unis, il y a des groupes de pression, des va-t-en guerre hostiles à un dialogue constructif, qui cherchent à assurer les intérêts d'un pays étranger et y prennent leurs ordres» ,a-t-il déclaré.

La semaine dernière, une erreur de traduction de l'agence officielle iranienne avait mis des propos bien plus belliqueux dans la bouche du président Iranien. Le régime sioniste avait été qualifié de «blessure qui doit être nettoyée». La presse iranienne s'était empressée de corriger, Hassan Rohani parlait de l'occupation de la Palestine et non de l'État juif.

«Un droit indéniable»

Alors qu'Israël et les pays occidentaux accusent Téhéran de chercher à fabriquer l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, le nouveau chef d'État a affirmé que l'enrichissement d'uranium était un «droit indéniable» de l'Iran. Ce processus sert à augmenter le potentiel énergétique de l'uranium. Il est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant