Iran-Pas de progrès dans l'enquête de l'AIEA

le
1

(Actualisé avec citations, contexte) VIENNE, 7 novembre (Reuters) - L'Iran n'a pas dissipé les soupçons liés à son programme nucléaire, déplore l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans un rapport confidentiel remis vendredi aux Etats membres. Deux mois après l'échéance convenue, Téhéran n'a toujours pas fourni les informations souhaitées au sujet de deux points précis de l'enquête de l'organisation, disent ses auteurs. Ce rapport a été remis à moins de trois semaines de la date-butoir du 24 novembre, sur laquelle l'Iran s'est entendu avec les grandes puissances en vue du règlement définitif du contentieux sur son programme nucléaire. "L'Iran n'a fourni aucune explication qui permette à l'agence d'éclaircir les questions pratiques en suspens", peut-on y lire. "Globalement, il n'y a pas de progrès", a résumé un diplomate au fait du dossier. Lors de la dernière rencontre entre représentants de L'AIEA et de la République islamique, qui s'est déroulée le 2 novembre à Téhéran, les deux parties sont convenues de se revoir le plus vite possible, mais pas avant le 24. L'Iran et les six grandes puissances impliquées dans les négociations sur son programme nucléaire (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) doivent par ailleurs se retrouver le 18 novembre. (Fredrik Dahl, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le vendredi 7 nov 2014 à 17:42

    quelle surprise !!! voila 20 ans que l'iran ballade les occidentaux pendant qu'elle met au point sa bombe atomique . Il sera bientôt trop tard.