Iran : "Oui, je porte des jeans, monsieur Netanyahou"

le
0
Deux jeunes Iraniens posent dans un magasin de jeans, au bazar de Tajrish, à Téhéran, le 7 octobre 2013.
Deux jeunes Iraniens posent dans un magasin de jeans, au bazar de Tajrish, à Téhéran, le 7 octobre 2013.

C'était pour le Premier ministre israélien l'occasion rêvée de s'adresser au peuple iranien. Échaudé par la récente ouverture d'Hassan Rohani en direction de l'Occident, Benyamin Netanyahou a choisi la BBC Persian pour témoigner de son amitié envers le peuple iranien et lui expliquer pourquoi le nouveau président de la République islamique n'était qu'un "loup déguisé en mouton". Mais en voulant faire preuve de bienveillance, le chef du gouvernement israélien a en fait dévoilé au grand jour ses approximations et ses préjugés sur la réalité de l'Iran d'aujourd'hui.

"Je pense que si les Iraniens étaient libres, il porteraient des jeans, écouteraient de la musique occidentale et auraient de véritables élections." Cette phrase, censée faire mouche auprès de la population, a au contraire provoqué une vague d'indignation. Furieux d'être ainsi caricaturés, nombre d'internautes iraniens ont réagi en postant sur la page officielle du Premier ministre israélien leurs photos en blue-jean. "Au fait, je suis iranien et oui, je porte des jeans, monsieur Netanyahou", a twitté @Divan_M."Armes de destruction massive"

Très vite, le dirigeant israélien s'est retrouvé au centre de toutes les moqueries. "Monsieur Netanyahou, voici un magasin d'armes de destruction massive", a écrit @iiriix, avec en pièce jointe la photo d'un magasin de jeans en Iran. @rooznameh a même publié le cliché d'un enfant en jean, chuchotant à l'oreille du Guide...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant