Iran : Nétanyahou cherche l'aide d'Obama

le
1
Le premier ministre israélien, qui est prêt à défier Téhéran, est reçu lundi à Washington.

Benyamin Nétanyahou joue lundi à la Maison-Blanche une des parties les plus serrées de sa carrière. Il va tenter de convaincre Barack Obama de fixer des «lignes rouges» sur l'Iran. Autrement dit: obtenir l'assurance que les États-Unis agiront militairement contre le programme nucléaire iranien si Téhéran décide de passer au stade de la production d'armes nucléaires. Faute de quoi, Benjamin Netanyahou évoque le scénario d'une attaque israélienne sans feu vert préalable des États-Unis. «Nous nous réservons le droit de nous défendre nous-mêmes contre tout pays qui agit pour nous détruire», a-t-il prévenu en revendiquant ainsi une liberté de man½uvre à l'égard du grand allié américain.

Selon lui, les sanctions internatio­nales prises par Washington et l'Union européenne ne «marchent pas» bien qu'elles aient été durcies récemment. Benyamin Nétanyahou est tout aussi sceptique sur une solution diploma­tique qu'il qualifie de «piège». Il estime que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le lundi 5 mar 2012 à 10:07

    JPi - Nous voilà devant un mur. Et c'est reparti. Il y avait trop longtemps que ces deux pays n'étaient plus en guerre ouverte. On peut se demander qui est le plus dangereux pour son voisinage. L'Irak pour Israel ? L'Iran pour Israel ? La Syrie pour Israel ? Le Liban pour Israel ? La Palestine pour ISrael ? D'autre encore ? Ou Israel pour tous les susnommés ?