Iran-Moscou s'attend à un assouplissement des sanctions en janvier

le
0
    VIENNE, 7 décembre (Reuters) - L'émissaire russe à l'Agence 
internationale de l'énergie atomique a déclaré lundi s'attendre 
à ce que l'accord conclu cet été entre Téhéran et le groupe des 
grandes puissances P5+1 entre en vigueur en janvier et que les 
sanctions qui visent la république islamique soient assouplies à 
la même date. 
    L'accord signé le 14 juillet à Vienne vise à limiter les 
activités nucléaires de la république islamique en échange de la 
levée des sanctions internationales. 
    Téhéran a accepté de réduire le nombre de ses 
centrifugeuses, qui passeraient de 19.000 à environ 6.100. Sur 
ces centrifugeuses restantes, seules 5.100 seraient utilisées 
pour enrichir de l'uranium. 
    La république islamique devra en outre réduire ses stocks 
d'uranium faiblement enrichi, ce qu'elle entend faire en les 
échangeant contre de l'uranium non-enrichi russe. 
    Cet échange devrait être réalisé avant la fin de l'année, a 
dit à Reuters Vladimir Voronkov. 
 
 (Shadia Nasralla,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant