Iran : les sanctions pénalisent l'économie

le
0
Avec la chute historique du rial, les autorités iraniennes ne peuvent plus nier l'impact direct des sanctions internationales sur l'économie du pays.

Correspondante au Moyen-Orient

Fragilisée par les sanctions internationales, l'économie iranienne s'enfonce dans la crise. Mardi, le rial a connu une chute historique face au dollar - soit 34.500 rials pour un billet vert - provoquant, dès le lendemain, des échauffourées dans la capitale iranienne. Tandis que la police traquait les revendeurs illégaux de devises étrangères, certains commerçants du bazar ont, eux, gardé leurs rideaux de fers baissés pour protester contre l'incapacité du gouvernement de Mahmoud Ahmadinejad à gérer la récession. «A bas ce gouvernement qui trompe le peuple!» ont crié les plus téméraires, en se déployant à travers les allées, dans un élan de protestation qui rappelle la «révolte verte» de juin 2009, et qui pourrait s'étendre à d'autres villes.

Anticipant cette chute vertigineuse, le président iranien s'était empressé de dénoncer, ce même mardi, «la guerre économique» de l'Occident, dans une conférence de presse retransmi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant