Iran : Les maillots de la discorde

le
0
Iran : Les maillots de la discorde
Iran : Les maillots de la discorde

A quelques semaines du début de la Coupe du Monde, voilà une nouvelle qui peut paraitre étonnante. Dans une ère où les moindres détails sont pris très au sérieux, le maillot de l'Iran ne répondrait pas aux exigences du plus haut-niveau. Le sélectionneur national, Carlos Queiroz, s'est plaint de la qualité de la tunique iranienne : « L'équipement fourni n'était pas adapté pour jouer dans des conditions d'humidité extrêmes. Cela aurait pu nous priver de la Coupe du Monde. » Les joueurs se sont également montrés insatisfaits par les équipements, en témoigne la déclaration de l'attaquant Karim Ansarifard : « On nous donne des chaussettes taille L. Deux jours et un lavage plus tard, c'est une taille S. » Le président de la Fédération, Ali Kafaschain, affirme pourtant que la société allemande Hullsport « fabrique ses maillots avec la même qualité », ajoutant qu'il souhaitait que son sélectionneur ne « lave pas son linge sale en public ».

Les échanges de maillots proscrits

Ce souci de maillot n'est pas le seul, au regard des dernières polémiques en rapport avec la Fédération iranienne. Un match amical prévu en août dernier avait dû être annulé en raison d'un manque d'argent et la prolongation de contrat du sélectionneur se fait toujours attendre. La Fédération iranienne semble en effet très soucieuse de l'équilibre de ses comptes financiers comme en témoigne la récente déclaration du président de la Fédé à propos des échanges de maillots : « Nos joueurs ne pourront disposer d'un nouvel équipement lors de chaque rencontre et c'est pourquoi ils devront être économes avec leur maillots. » L'Iran est engagé dans le groupe F et affrontera l'Argentine, le Nigéria et la Bosnie-Herzégovine pour une place en huitième de finale de la Coupe du Monde.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant