Iran-Les choses avancent mais pas d'accord immédiat-Fabius

le
0

(Actualisé avec nouvelles citations) PARIS, 1er avril (Reuters) - Les négociations entre les puissances occidentales et Téhéran sur le programme nucléaire iranien à Lausanne avancent mais pas suffisamment pour conclure un accord dans l'immédiat, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. "Les choses ont avancé mais pas encore suffisamment pour qu'on puisse immédiatement conclure", a-t-il déclaré à la presse, à la sortie du conseil ses ministres, à Paris. "On a avancé mais pas sur tous les points", a-t-il ajouté. "Notre attitude n'a pas changé depuis le début. Nous sommes fermes, nous voulons un accord robuste (...) et il faut être précis dans les vérifications". Laurent Fabius, qui a quitté Lausanne mercredi aux premières heures de la matinée afin d'assister au conseil des ministres, a indiqué qu'il repartirait en Suisse "dès que nécessaire". Les négociations entre Téhéran et le G5+1 (Russie, France, Royaume-Uni, Chine, Etats-Unis et Allemagne) ont dépassé la date-butoir du 31 mars et sont entrées mercredi dans leur septième jour consécutif sans qu'il soit possible d'en préjuger le résultat. Certains pays, comme la Russie, la Chine ou l'Iran, ont toutefois affiché un certain optimisme ces dernières heures. (Elizabeth Pineau, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant