Iran : la justice épargne l'homme qui a survécu à sa pendaison

le
0
L'homme risquait une deuxième condamnation mais son état physique ne permet pas de le pendre une nouvelle fois.

L'affaire avait créé la polémique la semaine dernière. La justice iranienne a finalement décidé de ne pas condamner une nouvelle fois Alireza M. à la pendaison. Le ministre de la Justice, Mostafa Pourmohammadi a confirmé cette décision mardi.

Alireza M., 37 ans,a été reconnu coupable de trafic de drogue par un tribunal révolutionnaire et condamné à la pendaison. L'exécution s'est déroulée le 9 octobre dernier à la prison de Bojnourd dans le nord-est de l'Iran. Après être resté pendu 12 minutes, un médecin avait déclaré sa mort. Le corps avait ensuite été transporté à la morgue où, 24 heures plus tard, un employé avait constaté que l'homme respirait encore. Envoyé à l'hôpital, Alireza est depuis plongé dans le coma et ses chances de survie sont très minces.

La réputation de l'Iran en jeu

La semaine dernière, une polémique sur le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant