Iran : L'Europe impose l'embargo pétrolier

le
0
La mesure va être annoncée le 30 janvier, le jour du sommet des Vingt-Sept.

Une nouvelle partie d'échecs se noue face à Téhéran. Pour contraindre la République islamique à renoncer à la menace nucléaire, l'Union européenne s'apprête à user de son arme économique la plus dissuasive: un embargo sur les importations de pétrole iranien, fortement appuyé par les États-Unis.

Officiellement, les diplomates européens travaillent à des «restrictions» à l'importation, voire à un embargo «par paliers». Mais à Bruxelles, Washington ou Téhéran, rares sont ceux qui doutent encore que l'Europe, premier client pétrolier de l'Iran, est bien décidée à sauter le pas, sans retour. «Les sanctions partielles n'ont rien donné, elles ont au contraire endurci le régime, dit-on à Bruxelles. Il faut maintenant frapper là où ça fait mal.»

La décision devrait être prise à l'unanimité des vingt-sept États, le 30 janvier, par les ministres des Affaires étrangères. Un sommet européen, attendu le même jour, pourrait venir renforcer le message

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant