Iran : l'ayatollah Khamenei attaque l'Arabie saoudite avant le pèlerinage de La Mecque

le , mis à jour à 13:35
1
Iran : l'ayatollah Khamenei attaque l'Arabie saoudite avant le pèlerinage de La Mecque
Iran : l'ayatollah Khamenei attaque l'Arabie saoudite avant le pèlerinage de La Mecque

Les lieux saints de l'islam sont à nouveau au coeur des tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite. A une semaine du grand pèlerinage de La Mecque, le hajj, dont les Iraniens sont provés cette année, l'ayatollah Ali Khamenei, s'en prend violemment aux dirigeants saoudiens, selon son site officiel leader.ir  C'est la première fois depuis presque trente ans que des Iraniens sont empêchés de participer au hajj.

 

«Le monde musulman, aussi bien les gouvernements que les peuples, doit connaître les dirigeants saoudiens et leur nature irrévérencieuse, non croyante et dépendante», dénonce le plus haut responsable iranien. Il exhorte les musulmans à «réfléchir sérieusement à la gestion des lieux saints» situés en Arabie, dont les deux plus importants de l'islam, La Mecque et Médine. «Sinon, prévient-il, le monde musulman sera confronté à des problèmes plus grands».

«Les dirigeants saoudiens qui ont bloqué le chemin du hajj aux fidèles iraniens sont des égarés honteux qui voient la continuation de leur pouvoir oppressif dans (...) l'alliance avec le sionisme et les Etats-Unis et ne renoncent à aucune trahison sur ce chemin», dénonce encore Ali Khamenei. «Les dirigeants saoudiens, au lieu de présenter des excuses (...) se mettent en position d'accusateurs et révèlent leur animosité ancienne à l'égard de la République islamique d'Iran qui porte le drapeau de l'islam face aux infidèles et à l'oppression», ajoute-t-il.

 

Plus généralement, l'ayatollah critique la politique de l'Arabie saoudite dans toute la région et dénonce «les dirigeants qui forment, arment les groupes takfiris et rebelles, et plongé le monde musulmans dans les guerres internes (...) et ont mis à feu et à sang le Yémen, l'Irak, Cham (Syrie), la Libye et d'autres pays». Le terme takfiri désigne en général les membres des groupes jihadistes qui se battent en Syrie, en Irak ou ailleurs dans le monde musulman, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 10 mois

    Cela chauffe pour l'Arabie. L'Iran dit la vérité : l'Arabie a mis la main sur la Mecque alors qu'elle pratique un faux islam. L'islam iranien est dans la tradition authentique.