Iran-Khamenei refuse de se prononcer sur l'accord de Lausanne

le
0

(actualisé avec citations) ANKARA, 9 avril (Reuters) - Le guide suprême de la révolution iranienne Ali Khamenei a refusé jeudi de soutenir ou de dénoncer l'accord-cadre signé la semaine dernière à Lausanne avec les pays du groupe "P5+1", tout en réclamant une levée immédiate des sanctions si un accord définitif est trouvé. Dans un discours télévisé, il a ajouté que les détails de l'accord prendraient une importance primordiale et que la publication d'un document américain témoignant de divergences avec la perception iranienne témoignait des intentions "diaboliques" des Etats-Unis. "Je ne le soutiens pas et je ne m'y oppose pas", a-t-il dit. Les négociateurs du groupe P5+1 et les Iraniens sont parvenus la semaine passée à un accord encadrant ce programme que les Occidentaux soupçonnent1 toujours d'être mené à des fins militaires. Ali Khamenei a redit que l'Iran ne cherchait pas à se doter de l'arme atomique. "Ce qui a été réalisé pour l'instant ne garantit pas qu'un accord soit signé, ni même que les négociations aillent à leur terme", a-t-il ajouté. "Les négociations avec les Etats-unis ne m'ont jamais rendu optimiste, cependant, j'ai accepté les négociations et soutenu, et je continue de soutenir, les négociateurs." (Parisa Hafezi,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant