Iran-Kerry ne veut pas se précipiter

le , mis à jour à 19:52
0

VIENNE, 9 juillet (Reuters) - Les Etats-Unis et les autres grandes puissances qui négocient avec l'Iran dans l'espoir d'obtenir un accord dans le dossier du nucléaire de la République islamique ne comptent pas se précipiter, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie américaine, John Kerry. Le secrétaire d'Etat américain a toutefois précisé que les différentes parties, dont les représentants sont réunis à Vienne, n'allaient pas discuter indéfiniment. "Nous sommes ici car nous pensons que nous faisons de véritables progrès", a-t-il dit. "Nous n'allons pas nous précipiter et nous ne serons pas mis sous pression." Son homologue iranien, Mohammed Javad Zarif, a tenu au même moment un discours similaire. (voir ID:nL8N0ZP42V "Nous n'allons pas rester assis indéfiniment à la table des négociations", a également dit John Kerry. Plusieurs fois reportée, la dernière date-butoir avancée par les négociateurs, dont le groupe P5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Chine, Russie et Allemagne), étaient fixée à ce mardi. (Arshad Mohammed; Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant