Iran-Faute d'accord, le Sénat américain alourdira les sanctions

le
0

WASHINGTON, 24 mars (Reuters) - Une loi destinée à alourdir les sanctions imposées à l'Iran sera adoptée au Sénat américain si aucun accord sur son programme nucléaire n'est conclu avant la fin du mois, a averti mardi Mitch McConnell, président de la chambre haute. Téhéran et le groupe "P5+1" (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Russie et Chine), qui négocient à Lausanne, se sont fixé pour objectif de parvenir avant 31 mars à un accord de principe sur l'encadrement de ce programme et à un règlement définitif du contentieux d'ici à la fin juin. "Un nouveau train de sanctions serait un remède adéquat s'il n'y a pas d'accord du tout", a déclaré Mitch McConnell lors de son point de presse hebdomadaire. Si au contraire, Téhéran s'entend avec les grandes puissances, un projet de loi imposant à Barack Obama de soumettre l'accord à l'approbation du Congrès sera déposé, a-t-il ajouté. Le président a menacé de recourir à son veto dans les deux cas. Les sénateurs démocrates prônent le report de l'examen des deux textes au moins jusqu'à la mi-avril pour laisser davantage de temps aux négociateurs, qui se retrouveront jeudi à Lausanne. (Patricia Zengerle et Lisa Lambert, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant