Iran : deux bateaux et dix marins américains aux mains de Téhéran

le , mis à jour à 00:57
1
Iran : deux bateaux et dix marins américains aux mains de Téhéran
Iran : deux bateaux et dix marins américains aux mains de Téhéran

Les Etats-Unis avaient perdu mardi le contact avec deux petits navires militaires entre le Koweït et Bahreïn et sont en contact avec l'Iran, qui a donné des assurances selon lesquelles les marins pourraient «rapidement» poursuivre leur voyage, a indiqué un responsable américain à l'AFP.

Selon  l'agence AP et Fox News, un problème mécanique avec l'un des bateaux serait survenu près de l'île Farsi située au milieu du golfe Persique à« 2 km à l'intérieur des eaux territoriales iraniennes», selon l'agence semi-officielle iranienne Fars, qui a qualifié leur entrée d'«illégale». Les navires ont dû accoster. Une dizaine de marins de l'US Navy, seraient, au moins momentanément, retenus par des Gardiens de la Révolution.  «Ils sont sur l'île (...) ils ont le droit de poursuivre leur chemin mais il fait noir», a expliqué un responsable américain sous couvert d'anonymat à l'AFP, jugeant qu'étant donnée la petite taille des bateaux, il était plus prudent «d'attendre le lever du jour».

Le secrétaire d'Etat  américain John Kerry, qui a noué une relation personnelle avec le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif durant les négociations sur le dossier nucléaire iranien, l'aurait aussitôt appelé, selon un haut responsable américain. Les deux pays n'ont plus de relations diplomatiques depuis plus de 35 ans. Le porte-parole du Pentagone Peter Cook a déclaré à l'agence Associated Press que «l'équipage et les navires seront restitués sans délai».

Cette annonce intervient à quelques heures du discours sur l'état de l'Union du président américain Barack Obama au cours duquel il doit décliner ses priorités, en termes de politique intérieure mais aussi de politique étrangère. Il devait appeler ses compatriotes à ne pas succomber aux «peurs» dans une période «d'extraordinaires changements».

Fin décembre, l’Iran avait procédé à l’essai de roquettes près de bâtiments de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz il y a 11 mois

    Bien malin ou bien informé celui qui pourrait dire qui, des iraniens ou des américains, cherche l'autre ..... Petit jeu néanmoins dangereux, une bavure ou simplement un accident pouvant faire dégénérer les choses.