Iran-Chargé d'affaires turc convoqué après les propos d'Erdogan

le
0

DUBAI, 30 mars (Reuters) - Le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué dimanche le chargé d'affaires turc à Téhéran, à la suite des propos du président turc Recep Tayyip Erdogan qui a accusé l'Iran de chercher à asseoir sa domination à travers le Proche et Moyen-Orient, ont rapporté les médias iraniens. "Nous convoquons le chargé d'affaires turc(...) pour signifier le rejet par l'Iran des propos d'Erdogan, et demander une réponse claire", a déclaré la porte-parole du ministère, Marzieh Afkham, citée par l'agence de presse iranienne Fars. Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif avait quant à lui, en fin de semaine dernière, rejeté les propos d'Erdogan et l'avait accusé de mener une politique diplomatique nuisible à la région. Le président turc avait apporté son soutien dès jeudi à l'offensive saoudienne au Yémen contre les miliciens chiites houthis, laissant entendre que les liens des rebelles avec Téhéran témoignaient des ambitions hégémoniques iraniennes. "L'Iran cherche à dominer la région (...). Nous commençons à être agacés, nous, l'Arabie saoudite et les pays du Golfe. Ce n'est vraiment pas tolérable et l'Iran doit le comprendre", avait déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d'une conférence de presse. Plusieurs responsables et députés iraniens ont demandé au gouvernement iranien d'annuler la visite d'Erdogan à Téhéran, prévue pour la semaine prochaine. Erdogan a dit lundi qu'il maintenait toujours sa visite. (Sam Wilkin; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant