Irak : Washington ne s'alliera pas avec l'Iran pour «détruire» l'Etat islamique

le
2

Pour Washington, il n'y a pas de temps à perdre. Il faut frapper l'Etat islamique qui fait régner la terreur en Irak et en Syrie. Après la décapitation des deux journalistes américains otages des jihadistes de l'EI et la diffusion de ces assassinats sur des vidéos, le président américain Barack Obama veut impliquer ses partenaires pour «détruire» ce mouvement sanguinaire, qualifié de «barbare» par la communauté internationale.

Une coalition mais pas de troupes au sol 

Ce vendredi, les Etats-Unis ont appelé à la constitution rapide d'une large coalition pour «détruire» l'Etat islamique, lors d'une réunion avec 9 autres pays en marge du sommet de l'Otan à Newport (Royaume-Uni).  «Il n'y a pas de temps à perdre pour construire une large coalition visant à affaiblir, et in fine détruire la menace représentée par l'Etat islamique», ont déclaré les secrétaires américains John Kerry et Chuck Hagel dans un communiqué. Une déclaration commune à l'issue d'une réunion avec leurs homologues britannique, français, allemand, italien, turc, polonais, australien, danois, canadien.

Plus tard, c'est le président Obama qui renchérit: «cela ne va pas se faire du jour au lendemain, mais nous avançons dans la bonne direction. Nous allons affaiblir et, in fine, vaincre l'Etat islamique». Mais Obama se veut optimiste: «je m'en vais, confiant dans le fait que les Alliés de l'Otan et leurs partenaires sont prêts à rejoindre une vaste coalition internationale».

«Je pense que la ligne rouge pour tout le monde autour de cette table est: pas de soldats sur le terrain, a cependant souligné le secrétaire d'Etat américain John Kerry. Nous devons avoir cette coalition d'ici l'Assemblée générale de l'Onu, qui s'ouvre dans la dernière semaine de septembre». Pour être efficace, «cette coalition internationale doit s'articuler autour de plusieurs axes: soutien militaire à nos partenaires irakiens, stopper le flux des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kalas le vendredi 5 sept 2014 à 23:09

    Quand je pense que dans l'EI, il y a des récents convertis à l'Islam qui se sont fait embobinés par des fanatiques d'Allah sans scrupule. Arrêtons de construire des moquées en France, ça incitera moins les jeunes qui pensent n'avoir plus d'espoir de tomber dans le panneau islamique et croire qu'en se convertissant à l'Islam, ils seront sauvés. Triste !

  • Pathor le vendredi 5 sept 2014 à 17:45

    Le monstre qu'ils on créé échapperait'il à leur controle ?