Irak : Washington et Paris apportent leur soutien au nouveau Premier ministre

le
0

Un nouveau gouvernement pour reprendre le contrôle. Après des mois de blocage politique, le président irakien a chargé lundi Haïdar al-Abadi, jusqu'ici premier vice-président du Parlement, de former un nouveau gouvernement. 

Ce dernier aura la lourde tâche de former un gouvernement dans un contexte explosif. Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) continuent en effet de s'emparer de pans de territoire, face à un Etat irakien impuissant. Le groupe radical sunnite a poussé à l'exil des milliers de membres des minorités religieuses, notamment chrétiennes et Yazidis. Face à l'urgence, Washington a commencé à bombarder les positions de l'EI, tout en excluant une intervention terrestre, comme l'a rappelé ce mardi le secrétaire d'Etat John Kerry. La communauté internationale presse les autorités irakiennes de reprendre le contrôle. 

Trente jours pour former son cabinet

C'est un lourd défi pour Haïdar al-Abadi. L'homme de 62 ans va devoir former un nouveau gouvernement, si possible, un gouvernement d'union, rassemblant toutes les forces politiques, comme le réclame à cor et à cri la communauté internationale. Paris, Washington et Ankara ont en effet insisté en ce sens lundi. Haïdar al-Abadi a trente jours pour le faire et contrer l'offensive de l'EI. Le Premier ministre fait par ailleurs face à la fronde du Chef de gouvernement sortant. Nouri al-Maliki a en effet jugé sa nomination était une «violation» de la Constitution, dénonçant vivement le rôle de Washington.

«Maliki, en grande partie responsable de ce désastre, a été remplacé», selon Laurent Fabius

Interrogé ce mardi matin par France Info, le ministre des Affaires étrangères français a apporté son soutien au nouveau Premier ministre, précisant qu'il fallait «donner aux Kurdes et aux Irakiens les moyens de battre les islamistes». Laurent Fabius a précisé que «Maliki (ex-Premier ministre), en grande partie responsable de ce désastre (conflit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant