Irak-Une soixantaine de morts dans un bombardement à Mossoul

le
0

BAGDAD, 6 août (Reuters) - Une soixantaine de personnes ont été tuées dans un bombardement de l'aviation gouvernementale irakienne contre un tribunal établi par les combattants djihadistes de l'Etat islamique mercredi à Mossoul, a déclaré le porte-parole militaire du Premier ministre irakien Nouri al Maliki. Le juge qui présidait le tribunal figure au nombre des morts, a-t-il ajouté. Les tribunaux établis par l'EI (ex-Etat islamique en Irak et au Levant) prononcent régulièrement des sentences comme la mort par décapitation. Des sources hospitalières dans la grande ville du nord de l'Irak ont de leur côté fait état d'une cinquantaine de victimes. D'après des témoins, l'aviation irakienne a bombardé un bâtiment transformé en prison par l'EI. Cette information n'a pas pu être vérifiée de source indépendante. Mossoul est tombée sous la coupe des djihadistes et d'autres insurgés sunnites au début de leur offensive éclair en juin, mais elle est régulièrement la cible d'opérations des forces gouvernementales et de leurs alliés kurdes. L'EI cherche de son côté à étendre son territoire dans la région kurde, où de nouveaux combats ont éclaté mercredi (voir ID:nL6N0QC33O ), et aux portes de la capitale Bagdad, où une série d'attentats à la voiture piégée visant des marchés dans des quartiers chiites a fait au moins 10 morts mercredi, selon la police. (Michael Georgy; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant