Irak-Une nouvelle attaque de l'EI repoussée à l'est de Ramadi

le , mis à jour à 09:44
0

BAGDAD, 21 mai (Reuters) - L'armée irakienne dit avoir repoussé dans la nuit de mercredi à jeudi une troisième attaque des combattants de l'Etat islamique (EI) à l'est de Ramadi, le chef-lieu de la province d'Anbar tombé dimanche entre les mains de l'organisation djihadiste. De violents échanges de tirs d'armes automatiques et de mortiers ont éclaté sur la nouvelle ligne de front, située à Houssaiba al Charkiya, où les troupes gouvernementales ont creusé des tranchées pour bloquer la progression de l'EI en direction de Falloudjah, contrôlée depuis plus d'un an par les djihadistes, et, au-delà, de Bagdad. La chute de Ramadi est le coup le plus dur infligé par l'EI au gouvernement irakien et à ses alliés occidentaux et iranien depuis la prise de Mossoul l'été dernier. (Isabel Coles; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant