Irak-Une frappe aérienne tue 17 combattants de l'EI et 9 civils

le
0

BAGDAD, 26 février (Reuters) - Une frappe aérienne de la coalition menée par les Etats-Unis a tué 17 combattants de l'Etat islamique (EI) et neuf civils près de la ville frontalière d'Al Kaïm, a-t-on appris jeudi de source médicale. Selon la chaîne arabophone Al Arabia Al Hadath qui cite des sources anonymes, Abou Bakr al Baghdadi, calife autoproclammé de l'EI, se trouvait sur place mais cette information n'a pas pu être confirmée. Une source médicale de l'hopital d'Al Kaïm a déclaré que 29 combattants ont été blessés dans l'attaque aérienne qui a visé les zones d'Al Roumana et Husaïba. La radio de l'Etat islamique a dit de son côté que trois personnes ont été tuées dans l'attaque de la coalition. Une autre frappe aérienne, menée dans la zone d'Al Roubta, a tué six combattants de l'EI et 11 civils, selon une source médicale. (Saif Hameed,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant