Irak-Un attentat à la voiture piégée fait 19 morts à Bagdad

le , mis à jour à 13:31
0
 (Bilan actualisé, revendication, deuxième bombe et attaques de 
l'EI à Baidji) 
    BAGDAD, 30 avril (Reuters) - Un kamikaze au volant d'un 
véhicule piégé a fait 19 morts et plus de 48 blessés samedi lors 
d'un attentat revendiqué par l'Etat islamique contre un groupe 
de pèlerins musulmans chiites dans la banlieue sud-est de 
Bagdad, apprend-on auprès de la police irakienne. 
    Une seconde explosion, près d'un point de contrôle d'une 
milice chiite dans le quartier de Dora de Bagdad, a fait deux 
morts et trois blessés, dit-on de source policière. Cette 
explosion n'a pas été revendiquée. 
    Selon le récit du premier attentat donné par l'agence de 
presse Amak, qui soutient l'Etat islamique, un djihadiste a 
précipité son véhicule chargé de trois tonnes d'explosifs sur un 
rassemblement de pèlerins chiites dans le quartier de 
Nahraouane.  
    Les pèlerins se rendaient au sanctuaire de l'imam Kadhim, 
l'une des grandes figures de l'islam chiite, mort à Bagdad au 
VIIIe siècle.  
    La sécurité s'est améliorée dans la capitale irakienne, qui 
était la cible de violences quotidiennes il y a dix ans. Les 
attaques contre les forces de sécurité et les civils restent 
toutefois fréquentes. 
    La montée en puissance de l'Etat islamique (EI, Daech), qui 
cherche à conserver les territoires conquis dans le nord et 
l'ouest de l'Irak, a exacerbé le conflit religieux qui oppose 
chiites et sunnites, apparu après la guerre américaine en Irak 
en 2003. 
    Samedi également, les djihadistes de l'EI ont lancé un 
offensive contre la ville de Baidji, dans le nord de l'Irak, 
reprise par les forces irakiennes et les milices chiites il y a 
quelques mois en même temps qu'une importante raffinerie 
endommagée par la guerre. 
    Lors d'une première vague d'attaques vendredi soir près de 
Siniya, à l'ouest de Baidji, l'EI s'est emparé de quatre 
barrages de sécurité, selon des sources au commandement des 
opérations à Salahouddine. 
    Les djihadistes ont utilisé des voitures piégées, tuant 11 
membres des forces de sécurité et en blessant 12. 
    A partir de la lisière est de Baidji, les djihadistes ont 
attaqué les forces de sécurité près de Makhoul. Ils ont tué 
trois policiers et en ont blessé deux dans les combats qui se 
poursuivaient samedi. 
     
 
 (Karim Rahim à Bagdad et Ghazouane Hassan à Tikrit; Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant