Irak, Syrie : après Mossoul, Ayrault juge nécessaire de reprendre Raqqa

le
0

Après Mossoul, Raqqa ?  Alors que la bataille de Mossoul lancée en Irak par la coalition internationale contre l'organisation Etat Islamique commence à peine, tous les regards se portent déjà vers Raqqa, l'autre «capitale», syrienne cette fois, de l'EI. 

 

«Faire l'impasse sur Raqqa serait une faute grave»,  a déclaré ce mardi matin le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault  devant les journalistes de la presse diplomatique car, selon lui,  «si on veut lutter efficacement contre le terrorisme, il est essentiel» de reprendre cette ville en Syrie.

 

Mossoul prendra des semaines selon Le Drian

 

La bataille pour la reprise de la ville irakienne de Mossoul au groupe djihadiste Etat islamique (EI) promet de durer «plusieurs semaines», voire «des mois», a de son côté averti ce mardi le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. «C'est une bataille qui va être longue, ce n'est pas un Blitzkrieg »,  a-t-il dit lors d'une visite au salon de l'industrie de défense navale Euronaval au Bourget, près de Paris.  

 

Le ministre a insisté sur l'importance pour la coalition internationale, et notamment la France, d'appuyer les forces irakiennes pour la reprise du fief jihadiste. «C'est le creuset de notre ennemi. C'est à partir de Mossoul et de Raqa (Syrie) qu'ont été fomentés les attentats dont nous avons été victimes et que se fomentent d'autres perspectives. Donc il faut taper au coeur. C'est ce que vont faire les Irakiens avec le soutien de la coalition.»

 

M. Le Drian  réunira  le 25 octobre à Paris 12 homologues de la coalition anti-EI, dont l'Américain Ashton Carter, pour «faire un point sur le déroulé des opérations». Ce mardi, le ministre de la Défense britannique Michael Fallon a quant à lui estimé que le groupe jihadiste Etat islamique (EI) était «en train de perdre» en Irak, où il ne contrôlait plus que «10% du territoire». 

 

Quelle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant