Irak-Quarante mille civils ont fui Falloudja en trois semaines

le
0
    BAGDAD/ERBIL, Irak, 14 juin (Reuters) - Environ 40.000 
civils ont fui Falloudja, ville tenue par l'Etat islamique et 
assiégée par l'armée irakienne située à 50 km à l'ouest de 
Bagdad, au cours des trois dernières semaines, mais au moins 
autant y sont toujours retenus, rapportent les autorités 
locales. 
    Les djihadistes contrôlent de plus en plus étroitement les 
mouvements des habitants dans le centre et ils les utilisent 
comme boucliers humains pour ralentir la progression des forces 
gouvernementales, selon des membres de l'administration de la 
province d'Anbar.  
    Mardi matin, un peu moins d'un millier de personnes ont pu 
emprunter le corridor ouvert dimanche par l'armée au sud-ouest 
de la ville, alors que 4.000 étaient passées la veille et 3.300 
l'avant-veille, selon une organisation non-gouvernementale 
norvégienne.  
    Les Nations unies ont récemment évalué à 90.000 le nombre de 
civils présents à Falloudja. Avant de tomber en janvier 2014 aux 
mains de l'EI, la ville majoritairement sunnite comptait plus de 
300.000 habitants.  
    L'armée et les milices chiites qui lui prêtent main forte 
sont passées à l'offensive le 23 mai mais le Premier ministre, 
Haïdar al Abadi, leur a ordonné début juin de suspendre leurs 
opérations pour épargner la population.  
 
 (Stephen Kalin et Isabel Coles, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant