Irak-Près de 25.000 habitants ont fui Ramadi, selon l'Onu

le , mis à jour à 22:51
0

GENEVE, 18 mai (Reuters) - Près de 25.000 personnes ont fui Ramadi, chef-lieu de la province d'Anbar, après l'assaut des djihadistes de l'Etat islamique et la plupart ont pris la direction de Bagdad, annonce lundi l'antenne irakienne du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'Onu (OCHA). Les fonds destinés à leur venir en aide commencent à manquer et les stocks sont pratiquement épuisés, ajoute l'organisation. Ramadi, située à 110 km à l'ouest de Bagdad, est tombée dimanche aux mains de l'EI. (Tom Miles, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant