Irak : mais qui est donc le Rambo irakien ?

le
0
Abu Azrael, surnommé le Rambo irakien, se met en scène sur les réseaux sociaux.
Abu Azrael, surnommé le Rambo irakien, se met en scène sur les réseaux sociaux.

Les Irakiens ont trouvé un nouveau héros à vénérer. Son nom ? Abu Azrael, comprendre le père de l'ange de la mort. À 37 ans, ce combattant est devenu le symbole de la lutte armée contre Daech, et l'espoir de tout un peuple. Sa popularité sur les réseaux sociaux est croissante. Plusieurs milliers de fans suivent ses aventures au jour le jour. Et difficile pour lui de mettre un pied dans les rues de Bagdad sans être sollicité pour un selfie, comme l'atteste un reportage réalisé par France 24. Des tee-shirts à son effigie sont même vendus dans les magasins de la capitale irakienne.

Pourtant, il y a encore quelques années, Abu Azrael était considéré comme un terroriste par l'armée des États-Unis. Soldat revendiqué de l'Armée de Mahdi, une milice chiite qui luttait contre les forces américaines en Irak, il a aussi combattu les rebelles du régime de Bachar el-Assad. Abu Azrael appartient aujourd'hui à une nouvelle milice chiite financée par l'Iran ou encore les États-Unis, affirme France 24. Sa popularité est telle qu'Abu Azrael est aujourd'hui appelé sur les champs de bataille pour remonter le moral des troupes régulières.

Tueur

Les hommes politiques en mal de popularité aiment également s'afficher en sa compagnie. Un dessin animé lui a même été consacré. Mais celui qui a gagné le surnom de « Rambo irakien » n'échappe pas aux polémiques. La milice, dont il est un membre actif, est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant