Irak-Londres se dit prête à fournir des armes aux Kurdes

le
0

LONDRES, 15 août (Reuters) - La Grande-Bretagne examinera "favorablement" toute demande d'armes de la part des Kurdes afin de les aider à combattre les djihadistes sunnites dans le nord de l'Irak, a déclaré vendredi une porte-parole du Premier ministre britannique. La France, l'Allemagne, la République tchèque et les Pays-Bas ont déjà annoncé l'envoi d'armes aux peshmerga ou envisagent de le faire. ID:nL6N0QJ2JS David Cameron avait jusqu'à présent fait savoir que l'implication de la Grande-Bretagne se limiterait à une aide humanitaire, mais Londres a également participé au transport de matériel militaire, tel que des munitions, fourni par d'autres pays aux forces kurdes. "Si nous recevions une demande, nous l'examinerions favorablement", a déclaré la porte-parole britannique. "Notre compréhension de la situation est que (les Kurdes) préfèrent opérer sur du matériel sur lequel ils ont été entraînés et c'est pourquoi nous avons jusqu'à présent transporté du matériel fourni par d'autres pays." Les États-Unis ont demandé aux pays européens de fournir des armes et des munitions aux forces kurdes et les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, qui se réunissent à Bruxelles, vont étudier la création d'un "groupe de soutien" avec les pays de la région, et notamment l'Iran, pour aider l'Irak à repousser la menace des djihadistes de l'Etat islamique. ID:nL6N0QL00Y (Sarah Young; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant