Irak : les restes des corps de 25 Yazidis tués par l'EI découverts

le
0
Irak : les restes des corps de 25 Yazidis tués par l'EI découverts
Irak : les restes des corps de 25 Yazidis tués par l'EI découverts

Macabre découverte ce week-end dans le nord-ouest de l'Irak, non loin de la frontière avec la Syrie. Selon des responsables du secteur, des combattants kurdes ont découvert dimanche un charnier contenant les restes des corps de 25 Yazidis tués par des jihadistes de Daech, acronyme du groupe Etat islamique (EI). «Les forces peshmergas ont découvert un charnier contenant les restes de quelque 25 hommes, enfants et femmes de la minorité yazidie, qui ont été tués» par l'EI, a déclaré Myasser Haji Saleh, un responsable local.

Ce charnier a été découvert dans le secteur de Sinuni, au nord du Mont Sinjar, une région qui est le fief de la communauté yazidie. L'été dernier, Daech s'était emparé de pans entiers du territoire irakien, notamment dans l'ouest et le nord du pays, et a contrôlé pendant un temps les alentours du Mont Sinjar. Durant cette période, la minorité yazidie, considérée comme hérétique par le groupe Etat islamique, a été particulièrement visée par des exactions commises par Daech. Selon l'ONG Amnesty International, les combattants jihadistes ont exécuté des hommes et enlevé des centaines, sinon des milliers de femmes, vendues comme épouses aux jihadistes ou réduites à l'état d'esclaves sexuelles.

Un colonel peshmerga a précisé que le charnier avait été découvert alors que les forces kurdes étaient à la recherche d'éventuels engins explosifs et de mines souvent posés par les jihadistes dans leur fuite. Certaines des victimes ont été tuées par balles et d'autres «massacrées» avec des couteaux. 

L'EI multiplie les exactions dans les régions sous son contrôle en Irak comme en Syrie voisine, où le groupe jihadiste est impliqué dans la guerre depuis 2013. En 2014, les violences en Irak ont ainsi fait plus de 15 000 morts. Dans ces régions, les défenseurs des droits de l'Homme et l'ONU ont accusé cette organisation ultra-radicale de nettoyage ethnique et de crimes contre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant