Irak-Les miliciens chiites se retirent de Tikrit

le
0

(Précisions) BAGDAD, 4 avril (Reuters) - Accusés de s'être livrés à des pillages ces derniers jours, presque tous les miliciens chiites se sont retirés samedi de la ville irakienne de Tikrit, au nord de Bagdad, dont les djihadistes de l'Etat islamique ont été chassés en milieu de semaine. "La plupart des miliciens sont partis", a confirmé Ahmed al Kraïm, responsable du conseil municipal et de la province de Salaheddine. Ce retrait fait suite à une réunion entre le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi, lui-même chiite, et des responsables de la province. Les discussions ont été "très positives", a dit le sunnite Ahmed al Kraïm. Il a précisé que "les pillages et les incendies" avaient cessé dans la journée lorsque "la police fédérale et la police locale, aux côtés des soldats irakiens, ont pris en charge la sécurité de la ville". Un porte-parole des miliciens chiites, Karim al Noori, a confirmé que 80% des volontaires avaient quitté Tikrit. "La situation est calme maintenant", a dit un chef de la police samedi soir. La ville de Tikrit, ancien fief de Saddam Hussein, a été reprise par les forces irakiennes et les miliciens chiites mercredi dernier, après de durs combats contre les djihadistes. Selon les autorités locales, les miliciens chiites ont ensuite incendié des centaines d'habitations et pillé des commerces. Vendredi, le Premier ministre avait ordonné l'arrestation des pillards. ID:nL6N0X01DX (Ned Parker; Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant