Irak-Les Kurdes disent avoir ouvert une voie vers le mont Sindjar

le
0

ZOUMAR, Irak, 18 décembre (Reuters) - L'offensive lancée mercredi par les combattants kurdes dans le nord-ouest de l'Irak a permis d'ouvrir une voie sécurisée vers le mont Sindjar, refuge de la minorité yazidie assiégé depuis des mois par les djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI), a déclaré jeudi un responsable kurde. Selon Masrour Barzani, chef du Conseil de sécurité nationale de la province autonome du Kurdistan irakien, "les peshmergas ont réussi à atteindre la montagne" après avoir tué une centaine de combattants djihadistes. "Une voie est maintenant ouverte et si tout va bien, le reste de la région (de Sindjar) va pouvoir être libéré de l'Etat islamique", a-t-il ajouté. Située entre entre Mossoul et la Syrie, la route à travers le mont Sinjar est une voie d'approvisionnement cruciale pour les combattants de l'Etat islamique. L'offensive terrestre kurde a débuté mercredi après d'intenses bombardements des avions de la coalition menée par les Etats-Unis sur les positions de l'EI au cours de la nuit précédente. L'objectif premier des Kurdes était la ville de Sindjar, dont la reprise a une dimension symbolique pour les peshmergas après leur débandade de l'été dernier face à la progression fulgurante des djihadistes, qui y ont tué ou capturé des centaines de Yazidis. "Tous les Yazidis qui étaient piégés dans la montagne sont désormais libres" a déclaré Masrour Barzani, qui a ajouté que leur évacuation n'avait pas encore commencé. Bien que les Peshmergas doivent encore reconquérir la ville de Sindjar, la libération des Yazidis coincés dans les montagnes est une victoire lourde de symboles pour les Kurdes qui avaient essuyé l'été dernier de lourdes défaites dans les combats qui les opposaient aux djihadistes de l'Etat islamique. (Isabel Coles; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant