Irak : les Etats-Unis ouverts à une coopération avec l'Iran

le
0
Irak : les Etats-Unis ouverts à une coopération avec l'Iran
Irak : les Etats-Unis ouverts à une coopération avec l'Iran

Signe de l'inquiétude que suscite la fulgurante avancée des jihadistes vers Bagdad et ses conséquences sur la région, 58 membres du personnel de l'ONU ont quitté «temporairement» Bagdad. Dans le même temps, un axe inédit entre l'Iran et les Etats-Unis, en froid depuis 34 ans, se profile depuis ces derniers jours. Ce week-end, l'Iran a assuré qu'elle pourrait coopérer avec celui qu'elle a surnommé «le Grand Satan». Les deux pays, tous les deux alliés du régime chiite irakien, pourraient renouer le dialogue en marge de discussions sur le nucléaire à Vienne.

Alors que les délégations sont arrivées ce lundi, Washington a admis que des discussions «pourraient commencer» (sur l'Irak) en marge de la réunion sur le nucléaire entre l'Iran et le «5+1» (Etats-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France et Allemagne). Un peu plus tard, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a réaffirmé que les Etats-Unis sont disposés à parler avec l'Iran de la crise en Irak et envisagent même des frappes de drones parmi plusieurs options. «Je n'exclurai rien qui puisse être constructif», a répondu M. Kerry à Yahoo News qui l'interrogeait sur une éventuelle coopération militaire avec l'Iran. «Voyons ce que l'Iran pourrait ou ne pourrait pas vouloir faire avant de commencer à se prononcer», a toutefois tempéré le ministre américain. «Il n'y a absolument aucune intention, aucun plan pour coordonner des actions militaires entre les Etats-Unis et l'Iran», a déclaré pour sapart le porte-parole du Pentagone.

Un navire américain en renfort dans le Golfe. Le navire américain USS Mesa Verde, avec 550 Marines et des avions-hélicoptères Osprey à son bord, est arrivé CE LUNDI dans le Golfe pour pouvoir envoyer des renforts en cas d'évacuation de l'ambassade américaine à Bagdad, a annoncé le Pentagone. Le navire, équipé d'un pont pouvant accueillir des hélicoptères, est équipé de plusieurs MV-22 Osprey, des appareils à rotors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant