Irak-Les djihadistes de l'EI résistent près de Tikrit

le
0

BAGDAD, 7 mars (Reuters) - L'offensive des forces de sécurité irakiennes, appuyées par des miliciens chiites, était confrontée samedi à une forte résistance des djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans les villes d'Al Alam et d'Al Dour, près de Tikrit, à 140 km au nord-ouest de Bagdad. "Nous faisons face à une forte résistance des groupes terroristes et nous essayons d'encercler l'Etat islamique à Al Alam et Al Dour afin de couper ses axes de ravitaillement", a expliqué le maire d'Al Alam, Laith al Djoubouri. Les soldats irakiens et les miliciens chiites ont pu entrer vendredi dans les quartiers est et sud d'Al Dour. Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, ils ne contrôlent pas la totalité de la ville. Au Kurdistan irakien, un soldat canadien a été tué et trois autres ont été blessés par des "tirs amis" vendredi, a annoncé le ministère canadien de la Défense. A la suite d'une méprise, les militaires, membres des forces spéciales canadiennes, ont essuyé les tirs de miliciens kurdes. ID:nL5N0W90MO Des attentats suicides et des voitures piégées ont par ailleurs fait au moins 19 morts samedi à travers le pays, selon la police et les services de secours. A Touz Khourmatou, dans le nord de l'Irak, l'explosion d'une voiture piégée suivie d'une attaque suicide a fait huit morts et une trentaine de blessés. Quatre obus de mortier ont été tirés sur le quartier d'Arab Djoubour, dans le sud de Bagdad. Deux personnes ont été tuées. Dans l'ouest du pays, près de la frontière jordanienne, un kamikaze a lancé un véhicule rempli d'explosifs contre un poste de police, faisant trois morts et trois blessés. (Ahmed Rasheed et Kareem Raheem; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant