Irak-Les députés votent la destitution du ministre de la Défense

le
0
    BAGDAD, 25 août (Reuters) - Le parlement irakien s'est 
prononcé majoritairement, jeudi, en faveur de la destitution du 
ministre de la Défense, Khaled al Obeidi, décision dont risque 
de pâtir l'offensive contre les djihadistes de l'Etat islamique 
dans le nord et l'ouest du pays. 
    Les députés ont voté par 142 voix pour et 102 contre une 
motion de censure contre Obeidi, après avoir ce mois-ci 
interrogé le ministre sur des accusations de corruption 
concernant des contrats d'armement, accusations qu'il rejette. 
    Khaled al Obeidi, allié sunnite du Premier ministre Haïdar 
al Abadi, qui est chiite, a été à la pointe des efforts 
militaires pour reconquérir les territoires dont s'est emparé 
l'Etat islamique en 2014. 
    Les députés accusent le ministère de la Défense d'avoir 
gaspillé des milliards de dollars de fonds publics et d'avoir 
affaibli les forces armées au point qu'elles se sont effondrées 
en 2014 face à la menace de l'EI, sous le précédent gouvernement 
de Nouri al Maliki, qui, en plus de Premier ministre, était 
ministre de la Défense. 
    L'EI s'est emparé d'un tiers du territoire irakien mais a 
été repoussé depuis lors de bon nombre de secteurs par les 
miliciens chiites et par l'armée irakienne, laquelle se 
reconstruit lentement avec le soutien de la coalition 
internationale sous conduite américaine. 
 
 (Saif Hameed et Maher Chmaytelli; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant