Irak-Le vote du Parlement sur le remaniement ministériel annulé

le
0
    BAGDAD, 14 avril (Reuters) - Le Parlement irakien a renoncé 
jeudi à soumettre au vote le remaniement ministériel proposé par 
le Premier ministre Haider al Abadi pour lutter contre la 
corruption, attisant la colère de députés contestataires qui ont 
organisé un scrutin symbolique pour démettre le président de 
l'Assemblée. 
    Plusieurs dizaines de députés, sunnites comme chiites, 
mènent depuis mardi soir un sit-in dans les couloirs du 
Parlement pour exiger du Premier ministre qu'il forme un 
gouvernement de technocrates, seul moyen selon eux de limiter 
l'emprise des communautés ethniques et religieuses sur certains 
ministères. 
    Ces élus contestataires reprochent à Haider al Abadi d'avoir 
élaboré le remaniement en consultant uniquement les grands 
partis, et de perpétuer ainsi le système de partage du pouvoir 
entre communautés institué après l'invasion américaine du pays 
en 2003. 
    Mercredi, des bagarres avaient éclaté entre députés kurdes 
et chiites, les premiers s'opposant aux velléités des seconds 
d'obtenir la démission du chef de l'Etat, Fouad Massoum, 
d'origine kurde, du président du Parlement qui est sunnite et du 
Premier ministre qui est chiite. 
    Le président du Parlement, Salim al Djabouri, avait reporté 
la séance à jeudi mais ni lui, ni Haider al Abadi ne se sont 
présentés devant les députés. 
    Salim al Djabouri a expliqué pendant une conférence de 
presse qu'il avait dû annuler le vote parce que le chef du 
gouvernement n'était pas présent et que le quorum n'était pas 
atteint. Il a indiqué que le Parlement se réunirait à nouveau 
samedi, sans préciser si les députés seraient invités à se 
prononcer ce jour-là sur le remaniement. 
    Les services de Haider al Abadi n'ont pas fourni 
d'explication à son absence du Parlement jeudi. 
 
 (Saïf Hameed et Maher Chmaytelli; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant