Irak : le siège de l'Etat islamique dans les Monts Sinjar «brisé», selon Obama

le
0
Irak : le siège de l'Etat islamique dans les Monts Sinjar «brisé», selon Obama
Irak : le siège de l'Etat islamique dans les Monts Sinjar «brisé», selon Obama

Barack Obama se félicite d'un premier succès en Irak. Lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi en début de soirée, le président américain a vanté la mission menée par les Etats-Unis dans le Mont Sinar, où des minorités religieuses, réfugiées pour fuir les jihadistes de l'Etat islamique (EI), vivaient dans des conditions précaires. Le chef de la Maison Blanche a également affirmé que les Etats-Unis poursuivraient leurs frappes sur le pays, dévasté par les violences.   

Le siège de l'EI «brisé»

Barack Obama a tenu à souligner que «la situation dans les montagnes (s'était) beaucoup améliorée» et que «les Américains devraient être fiers de nos efforts». Selon lui, «grâce aux compétences et au professionnalisme de nos militaires et à la générosité de notre peuple nous avons brisé le siège de l'EI dans les monts Sinjar et avons sauvé beaucoup de vies innocentes». 

Après plusieurs distributions de nourriture par raids aérien sur cette région du nord de l'Irak, Washington avait également envoyé des conseillers militaires, mercredi, en mission de reconnaissance afin d'y étudier les moyens d'évacuer des civils, notamment des Yazidis, encerclés par les jihadistes de l'EI.

Le Premier ministre sortant Maliki annonce qu'il abandonne le pouvoir

Nouri Al Maliki annonce ce jeudi qu'il renonce au pouvoir, selon ses porte-paroles. L'ex-Premier ministre avait contesté la nomination de son successeur, Haïdar al-Abadi, la qualifiant de violation à la Constitution. Il avait également déclaré qu'il porterait plainte contre le président Fouad Massoud. «Nouri Al Maliki va retirer sa plainte contre le président et va soutenir le Premier ministre désigné», indique son porte-parole. Même s'il a été lâché par ses alliés iranien et américain et des membres de son bloc chiite, l'ex-chef du gouvernement avait affirmé mercredi qu'il n'avait pas l'intention de quitter le pouvoir sans une décision de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant